NOTRE HISTOIRE

Avec des partenaires et des supporters européens, nous connectons et marquons un itinéraire pédestre et cyclable de 1000 km qui suit la ligne du ‘No-Man’s Land’ de la Première Guerre mondiale. La route est le plus grand projet commémoratif en cours dans le monde et représente une approche de l’avenir basée sur la coopération, la collaboration et l’éducation.

La section belge est finalisée avec plus de 450 plaques installées sur 100km du chemin et 35 plaques plus imposantes installées aux endroits majeurs. Un autre 60 km a été ajouté en tant que branche est de la route principale en passant par le cimetière de Tyne Cot des sépultures de guerre du Commonwealth et le cimetière de guerre allemand de Langermark.

En France, 3000 balises de 8 cm de diamètre ont été envoyées aux communes pour être érigées le long du tracé dans des sections comprenant Vimy, Auchy-Les-Mines, Loos, Pfetterhouse, Pinon, l’ensemble du Pays Du Coquelicot et Luneville. Plus de 100 plaques plus grandes sont installées dans les mairies, les offices de tourisme et les musées pour vous guider dans vos déplacements.

Le Western Front Way parcourt les campagnes les plus belles, historiques et variées, façonnées par des millions d’histoires et d’expériences humaines fascinantes. Notre logo est composé de quatre fleurs nationales du souvenir et nous croyons que nous devons construire des chemins pour unir les vies, pas des murs pour les diviser

NOTRE PROJET JUSQU’ICI…

1915 Le 2e lieutenant Alexander Douglas Gillespie, des Argyll and Sutherland Highlanders, écrit à sa famille depuis la ligne de front pour raconter sa vision d’un « via sacra » (une route sacrée), une voie pour la paix entre les lignes;

 

 

“Quand la paix viendra, notre gouvernement pourrait se joindre au gouvernement français pour créer une longue avenue entre les lignes des Vosges jusque la mer… Je construirais une large route dans le No Man’s Land entre les lignes, avec des chemins pour les pèlerins et je planterais des arbres pour faire de l’ombre et des arbres fruitiers de façon à ce que la terre soit utilisée à bon escient. Ensuite j’aimerais envoyer chaque homme, femme et enfant en Europe de l’Ouest pour marcher le long de ce chemin sacré pour qu’ils puissent réfléchir sur la signification de la guerre et apprendre du silence des témoins défunts.”

 

 

 

 

1915 – Gillespie tué au combat le 25 septembre 1915, quelques jours après avoir écrit la lettre ci-dessus à sa famille.

2015 Cette lettre a été découverte par Sir Anthony Seldon, l’un des nos administrateurs, qui a eu l’idée de cette grande vision qui rassemble les nationalités dans un esprit de commémoration.This letter is rediscovered by Sir Anthony Seldon, one of our trustees, who has the idea of this grand and unifying vision as the future of commemoration.

2016 L’idée attire l’attention des passionnés, dont le petit-neveu de Gillespie, Tom Heap, qui a commencé à parcourir des sections de la route en 2016 et 2017 pour évaluer l’intérêt, la viabilité et le soutien.

2017 – L’organisme de bienfaisance Western Front Way est formé pour s’assurer que cette vision soit portée à l’attention des principaux intervenants à temps pour la fin du centenaire.

2018 – Le Western Front Way voit l’idée commencer à se développer à travers l’Europe et à gagner le soutien des sites le long de la route.

2018 Financement assuré par le Department of Culture, Media and Sport du Royaume-Uni.

2018 – Nous devenons la voix de la commémoration entendue à travers le monde, et vue comme un moyen d’assurer la mémoire éternelle de ceux qui sont tombés pendant la guerre et aussi comme une route pour la paix.

2019 Grâce aux dons généreux, nous continuons à produire des plaques qui seront placées le long du chemin.

2019 – May –Le Western Front Way voit les premières plaques monter le long du parcours.

2019 – June –L’itinéraire initial est cartographié et mis à la disposition de tous gratuitement, comme prévu pour les marcheurs, les cyclistes et les autres faisant leurs propres voyages le long du chemin de la paix écrit pour la première fois en 1915.

2019 – Été et automne – Les marcheurs commencent leur propre voyage, partageant leurs expériences et leurs histoires en ligne au fur et à mesure que le message se répand.

2019 – Automne – Les communes continuent d’installer des plaques le long du chemin et d’organiser des évènements locaux.

2020 – Mars – La Belgique est entièrement plaquée, cartographiée et marquée avec plus de 35 en place sur les principales mairies et offices de tourisme, et balisée avec plus de 450 en place sur des poteaux en bois.

2020 – Septembre – Les organismes de bienfaisance PTSD deviennent une priorité. Élan du projet en France à un niveau local et départemental.

2020 Octobre – Inauguration officielle du sentier en Belgique. Événement organisé à Ypres avec la presse internationale et l’équipe de la WFW en collaboration avec l’office de tourisme d’Ypres.

2020 – Q3 – Des plaques sont envoyées en France avec des discussions sur les balises

2020 On Le mardi 13 octobre 2020 à Paris, l’association Western Front Way basée en Grande-Bretagne a été récompensée par le prix du CIDAN (Civisme Défense Armée Nation) dans la catégorie Commémorations et Réconciliation.

2021 Ambassade de Grande-Bretagne à Paris travaillant pour faire avancer notre cause aux côtés de l’Ambassade de France à Londres.

2021 Michael Morpurgo, Levison Wood, Lewis Moody et Peter Fiennes ont été ajoutés en tant qu’ambassadeurs.

2021 Confirmation que plus de 100 communes sont désormais engagées en France.

2021 –Des balises sont en cours de production, 3000 sont envoyées en France

2021 – September – Une marche annuelle organisée par la Fédération flamande de marche est organisée avec plus de 1 500 participants partant à différents points le long du tronçon belge.

2021 – Les repréentants de The Western Front Way en France, en Belgique et en Allemagne pour la progression de notre mission et la livraison de plaques.

2021 – Annonce d’un partenariat avec CWGC

2021 – AV3F commence à déterminer la voie cyclable.

2021 – Prix ​​CIDAN recueilli à la Conférence sur la sécurité de Berlin.

2022 – Partenariat avec l’ONACVG annoncé.

2022 – Rencontre avec les équipes de la mairie d’Arras pour mettre Arras comme point central pour tous les marcheurs et cyclistes sur la partie nord de la WFW.

2022 – Réunion à l’Ambassade britannique à Paris pour poursuivre la collaboration à Paris.

2022 – Réunions et livraison des actifs aux principales villes du Nord.

2022 – Relais de reconnaissance sur l’ensemble des 1000 km.

2022 – Lancement du circuit vélo et marche dans le secteur nord à Arras.

2022 – Septembre – Tom Heap, administrateur et parent d’Alexander Douglas Gillespie part du sud au nord sur un vélo des années 1920, s’attaquant aux 1000 km pour sensibiliser, rendre hommage et collecter des fonds.

Notre logo contient quatre fleurs du souvenir, coquelicot, bleuet, marguerite et ne m’oubliez pas. Vous trouverez ces logos tout au long du parcours.

Le Western Front Way accepte vos dons, même petits. Votre générosité va nous aider à tracer le chemin dans les prochains mois.